Comment créer un meuble en carton

meuble-en-carton-lat2

meuble-en-carton-lat.jpg

decoration-meubles-carton

meuble en carton 4-copie-1

Pour télécharger mes livres numériques

vous devez cliquer sur les couvertures ci-dessus

Pour tous soucis de téléchargement

merci de bien vouloir me contacter

à l'adresse suivante :

pascaletmariela7@aol.com


Recommander

comment réaliser son premier meuble en carton

  Matériel nécessaire

 

- Carton double cannelure au minimum

- Cutter ou scie sauteuse

- Scalpel ou petit cutter pour les petites découpes.

- Équerre à talon et équerre normale

- Poids

- Tapis de coupe

- Pistolet à colle chaude / bâtons de colle

- Colle à bois (prise rapide)

- Compas

- Ciseaux

- Kraft gommé

- Crayon à papier

- Cale à poncer + papier abrasif 50/ 80 (gros grain) et 120 ou 150 (grain fin)

 

 



                     

Vous commencerez par un modèle simple, le basic du meuble en carton (un petit chevet avec 2 tiroirs). Avec le temps, et quand vous aurez assimilé la méthode de base, vous pourrez trouver d'autres méthodes, d'autres astuces, c'est en cartonnant que l'on devient cartonniste, on apprend avec les erreurs alors surtout n’ayez pas peur d’en commettre car elles sont constructives.

Suivez les étapes une à une sans précipitation, dans le respect des règles de construction, prenez votre temps mais surtout, prenez du plaisir.

 

Avant tout chose il faut bien choisir son carton. Il doit être rigide, en bonne état, sans trou, ni pliure assurez-vous qu’il n’ait pas pris l’eau. Le carton le plus facile à trouver est le double cannelure (petits zig-zig qui se trouve à l’intérieur du carton).

Où trouver les cartons ?

Chez les carrossiers, les magasins de bricolage, vélo, auto, véranda, pensez à tout objet lourd et encombrant. Même si certains magasins recyclent leurs cartons, ils peuvent vous en mettre de côté, n'ayez pas peur de demander, vous faites du bien à la planète après tout et vous êtes créatifs, certains même admirent cela.

 

 1ère règle à respecter impérativement : LE SENS DES CANNELURES (petits zig zig)

Triple cannelure


Dans le sens de la cannelure, (vertical), il est très difficile de plier le carton, c'est ce sens qu'il faut utiliser pour découper vos profils et dans le sens inverse (horizontal) vous pouvez le plier à souhait ce qui permet la réalisatiion de formes fantaisistes. Vous devez donc bien respecter ce sens. C’est primordial pour la solidité et la résistance future de votre meuble.



1ère étape : Les profils

PROFIL


Commencez par dessiner la forme que vous souhaitez donner à votre meuble sur une plaque de carton en respectant le sens vertical des cannelures puis coupez cette forme sur 3 plaques de carton. Les 3 plaques correspondent, pour la première, (au profil n°1) c'est la façade du meuble, la deuxième (profil n°2), correspond au profil intermédiaire, c'est ce dernier qui va accueillir les traverses encochées et qui constitue l’ossature interne, cette dernière soutiendra toute la structure de votre meuble, la dernière plaque, quant à elle correspond au (profil n°3), le fond du meuble.

Remarque : Selon la profondeur du meuble vous devrez prévoir un profil intermédiaire supplémentaire, si le meuble fait plus de 45 cm. Plus le meuble sera profond plus il en faudra.

Vous effectuerez la découpe soit, à l’aide d’une scie sauteuse, dans ce cas il faut assembler les 3 plaques avec du kraft gommé et découper le tout en une fois, on gagne ainsi du temps.

Si vous choisissez la découpe au cutter, il faut découper les plaques une à une. A vous de choisir. Dans les deux cas soignez bien votre découpe, ne négligez surtout pas cela c'est très important pour obtenir au final de belles finitions. Prenez votre temps, la patience est une vertu.

Travaillez en musique, prenez un petit café entre deux plaques, piquez une tête dans la piscine ou bien faîtes la sieste, mais pas trop longtemps.

Bon allez ! On y retourne !


Vos profils sont maintenant découpés, numérotez-les, 1.2.3.

Prévoyez la découpe des niches, ces dernières, qui vont accueillir les tiroirs, sur le profil n°1 et le profil n°2, gardez les morceaux de côté, ils serviront à réaliser les façades des tiroirs.

 
2ème étape : Les encoches : (à réaliser sur le profil intermédiaire et sur les traverses, les explications sont un peu plus loin)


Pour ce faire, il faut tracer les encoches dans le profil intermédiaire (n°2), où les traverses seront logées. C’est à vous de déterminer leur emplacement, pensez à la résistance future du meuble, elles doivent être placées au bon endroit, il faut bien répartir les forces. Il faut aussi noter qu'une distance de 10 cm entre chaque traverse est suffisante si vous en placez trop vous risquez de fragiliser la structure, à vous d'évaluer leur quantité . Ayez un peu de bon sens.

UNE ASTUCE : quand vous aurez tracé et évidé toutes vos encoches reportez les repères de ces dernières sur les profils 1 et 3 ainsi que les empreintes des niches sur le profil du fond n° 3 (ces repères vous aideront, plus tard pour l’équerrage).

Si vous utilisez du double cannelure la largeur de l’encoche doit faire environ 6/7 mm elle correspond à l’épaisseur d'un carton de double cannelure, mesurez celle de votre carton car d’un carton à l’autre cela peut varier, celui que j'utilise est épais (1cm), mais il est rare d'en dénicher mais du 6/7 mm est largement suffisant pour réaliser un meuble qui pourra supporter 150 kg au cm², si si !


La hauteur de votre encoche, quant à elle, mesure la moitié de la hauteur de l’emplacement que vous avez choisi en fonction des forces. N’oubliez pas de placer des encoches aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale.

Attention toutes les encoches de votre profil n’auront pas la même hauteur selon l’endroit choisi, alors notez toutes les mesures de vos encoches.

Vous suivez jusque là ? Ok ça va !


Si vous ne notez pas dès le départ, vous perdrez vite les pédales, alors prenez des notes, c’est un ordre ! A votre dixième meuble, vous verrez ça ira beaucoup mieux..

Vous avez tracé vos encoches sur le profil intermédiaire évidez-les toutes à l’aide d’un cutter ou d'un scalpel.

3ème étape : Les traverses

Sur cette photo le carton utilisé est du double cannelure



Ce sont les renforts qui constituent l’ossature (le squelette) de votre meuble. Ils vont venir s’insérer dans les encoches de votre profil intermédiaire n°2. Vous tracerez et découperez les traverses en fonction de la profondeur de votre meuble que vous aurez déterminé dès le départ, par exemple si vous souhaitez que votre meuble ait une profondeur de 40 cm au total, vos renforts mesureront alors, 38.8 cm car il faut retirer la valeur de vos deux profils, celui de face et celui du fond 40-6mmX2=38.8cm, arrêtez de râler un peu de mathématiques, ça ne tue personne. Vous découperez celles-ci dans le sens de la cannelure. Les traverses seront encochées en leur milieu.

La largeur de la traverse fait le double de la hauteur de l'encoche réalisée sur le profil intermédiaire et oui vous allez aussi réaliser des encoches sur les traverses pour qu’elles viennent se loger dans les encoches du profil intermédiaire. (exemple : si votre encoche fait 4 cm de hauteur alors votre traverse fera 8 cm de largeur et vous réaliserez dessus une encoche de 4 cm de hauteur au milieu)


Encoches sur traverses

 

Vous suivez ? Ou vous dormez ? 

Une pause ? Pas question, pas le temps !

On reprend , vous avez découpé toutes vos traverses et avez tracé des encoches sur ces dernières. Elles font environ 6 mm de largeur, ce qui correspond à l’épaisseur de votre carton double cannelure et pour la hauteur, il faut prendre sa moitié. Évidez vos encoches, introduisez un peu de colle chaude, insérez vos traverses.

 

 

 

4ème étape : L’assemblage des profils :


Avant toute chose, il faut être à jeun, si vous avez un coup dans le nez ça va pas le faire !

Commencez par assembler le profil n°1 au profil n°2 les traverses bien positionnées dans ce dernier. Pour ce faire, il faut poser votre profil n°1 à plat sur la table vous avez, prévu les repères des encoches, vous savez maintenant à quoi ils servent, c'est l'endroit exact où vous appliquerez la colle chaude, collez toutes les traverses au profil n°1.

Positionnez à plat le profil n° 3 (vous avez dès le départ numéroté vos profils alors surtout mettez-les dans le bon sens) , alignez le tout et assurez-vous du bon équerrage avant d’encoller. Pour le collage, le mieux c’est le pistolet à colle chaude car la colle prend vite et elle est très puissante mais attention de ne pas vous brûler suivez bien les instructions sur l’emballage.

Déposez un filet de colle chaude sur les repères. Maintenez quelques secondes. Procédez ainsi jusqu’à la dernière traverse.

Quand tout est assemblé c’est le moment où jamais de corriger les éventuels défauts, pour cela il faut poncer si nécessaire voire couper, mais ces défauts doivent être rattrapables sinon il faut tout recommencer. Et là vous l’aurez mauvaise, d’où l’intérêt de s’appliquer dès le départ.
Allez, on ne se décourage pas  !


5ème étape
: L’habillage du meuble :

Commencez par recouvrir les niches de carton, c’est plus pratique car on peut encore voir sur les côtés. Pour ce faire, il faut mesurer à l’aide d’un mètre ruban, la largeur et la profondeur, pour la profondeur, il faut prévoir un peu plus car il est plus facile d'enlever en ponçant que de combler un manque. On commence toujours par les planchers puis les plafonds et enfin les côtés. Vous habillerez également, les côtés, le dessus et le dessous du meuble. Si votre meuble a des formes arrondies, il faut casser délicatement votre carton dans le sens des cannelures, sur le bord d’une table, ceci permet de bien épouser les formes de votre meuble. Pour avoir de belles arêtes il faut poncer ce qui dépasse puis krafter ces dernières.

6ème étape :  La réalisation des tiroirs :


Votre meuble, entièrement habillé de carton, réalisez les tiroirs.

Il faut mesurer la largeur, la profondeur et la hauteur de chaque niche.

Réalisez d’abord les planchers, puis les côtés puis le fond et devant du tiroir. Retirez un centimètre sur la largeur du plancher, retirez également de la hauteur sur les côtés, sans cela, vous ne pourrez pas insérer le tiroir, ça coincera.

Pour réaliser la façade du tiroir, servez-vous des morceaux des niches, découpés au départ dans les profils 1 et 2, si vous préférez, découpez-en de plus fantaisistes, ç’est à votre guise.

Votre meuble est fin prêt, vous pouvez passer à la déco. Au choix :

Du papier artisanal (assez coûteux) ou de la peinture acrylique et si vous choisissez cette dernière solution, alors il faudra bien préparer votre support car le carton n’aime pas l’humidité, vous avez la recette de l'apprêt que vous devrez appliquer au préalable avant la peinture, sous la rubrique tuto.

Je vous souhaite à toutes et à tous de faire un carton.

 

Marie K'rtonne

 

 




MON INTERVIEW

SUR MAISON&JARDIN 

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés